top of page

[FUTUR DU TRAVAIL] épisode n°2/2 - La semaine de 4 jours, c'est pour aujourd'hui ou pour demain ?

Les effets de la semaine de 4 jours


Des salariés plus motivés et plus productif :

Selon les études, on observe une augmentation de cinq points de la productivité et une diminution de sept points du stress ressenti par les salariés.


Des journées courtes, denses et efficaces :

Moins de présentéisme, moins de réunionite, moins de temps passé à surfer sur le net et plus de concentration ont permis aux entreprises qui en ont fait l’expérience de voir rapidement les bénéfices de la semaine de quatre jours.


Une productivité bien plus élevée :

En effet, le Danemark, la Suède, les Pays-Bas travaillent moins que le Royaume-Uni et ont des niveaux élevés de productivité. A l’inverse, la Grèce est l'un des pays d'Europe avec les plus longues heures de travail pour une faible productivité.


Un geste pour la planète :

La semaine de 4 jours vise pour certaines entreprises à réduire l’empreinte carbone de l'entreprise.




Un engouement et des tests dans le monde entier :

Une soixantaine d'entreprises du Royaume Uni participeront à un test à grande échelle, qui devra concerner près de 3000 employés.

Cet essai, vanté comme le plus vaste au monde jamais mené, entend aider les entreprises à raccourcir leurs horaires de travail sans baisser les salaires ni ralentir leur activité.

Des essais similaires ont eu lieu en Espagne, Islande, États-Unis et Canada, et doivent démarrer en août en Australie ou Nouvelle-Zélande.


Sources :


Comments


bottom of page